« L’instruction ne se donne pas, elle se prend »

« Tout est dans tout »

Jacotot, pédagogue français (1770-1840)

Parce que l’école n’est pas obligatoire, certaines familles font le choix de l’IEF (instruction en famille). Alors que certaines pratiquent l’école à la maison d’autres pensent, ou constatent, que « l’instruction ne se donne pas, [mais qu’] elle se prend ». Ces dernières font l’expérience du unschooling en laissant leurs enfants libres de leurs apprentissages et en ne leur imposant ni programme ni horaires dédiés. Nombre d’apprentissages se font informellement, dans la vie quotidienne, au gré des rencontres ou au cours des projets mis en place par intérêt, par passion ou encore par nécessité. Les apprentissages formels ne sont pas pour autant mis de côté puisque les enfants restent également libres de choisir de suivre des cours. Puisque « tout est dans tout », parce qu’apprendre est vivre et vivre est apprendre, alors toutes les entrées seront pertinentes pour découvrir le monde. Bien plutôt que tous seuls, les unschoolers apprennent par eux-mêmes, avec les autres et dans le monde.

Mélissa Plavis donne ici à penser et à observer l’expérience du unschooling en mêlant philosophie, anthropologie ainsi que de nombreux témoignages.Elle déconstruit les a priori concernant les conditions de possibilité du unschooling : revenus, niveau scolaire des parents, etc., et démontre qu’il permet, voire facilite, la socia(bi)lisation. Elle fait également l’hypothèse que le unschooling est une pratique écologique, au sens généralisé du terme. En effet, plus qu’un mode d’instruction il semble être un mode d’être et de vivre qui vise à prendre soin des relations – à soi, aux autres et au monde – et à sortir, tant que possible, de toutes les dominations.

L’auteure :

 

Doctorante en anthropologie à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, membre de l’équipe PROSCIEF de l’université de Cergy-Pontoise travaillant sur l’instruction en famille, mère de quatre enfants non-scolarisés en unschooling, Mélissa Plavis est aussi accompagnante polyvalente et formatrice, elle compose sa vie en mêlant sphères familiale, associative, professionnelle et universitaire. Elle s’intéresse aux liens entre (non-)éducation et écologie et en particulier à la parentalité proximale et écologique.

Article de ma plume reprenant des thématiques abordées dans le livre:

Voici un article écrit de ma main et paru dans le magazine de l’écoparentalité, Grandir Autrement n°59 dont le dossier s’intitulait Vivre sans école. Il donne un aperçu d’une part du contenu du livre:


Voici un autre article du même numéro de Grandir Autrement développant une autre thématique, l’écoféminisme :

Retrouvez tous mes articles, qui restent dans la même lignée sur la page Grandir Autrement de ce site.

Émission de radio à laquelle j’ai participé:

– Le 10 mars 2017, je participais à l’émission de radio d’RFI, 7 milliard de voisins, sur le sujet de l’instruction en famille pour parler plus particulièrement du unschooling. L’épreuve était rude face à Elisabeth Brami, psychologue clinicienne et écrivaine, se montrant plutôt non favorable à l’instruction en famille.

– Le 15 septembre 2017 j’intervenais dans la chronique d’Hervé Pauchon: Un temps de Pauchon: Si Mélissa était invitée sur France Inter, elle militerait pour la déscolarisation.

– Le 27 mars 2018, j’étais interviewée par le Huffington post sur le projet de loi sur l’obligation d’instruction à 3 ans (au lieu de 6).

Presse et avis:

– Vous pouvez retrouver de nombreux commentaires de lectrices et lecteurs et des liens vers des articles à propos de mon livre « Apprendre par soi-même, avec les autres, dans le monde. L’expérience du unschooling » sur mon livre d’or virtuel.

– Article paru dans le magazine de l’écoparentalité Grandir Autrement, écrit par Camille Masset-Stiegler:

– Article paru dans la revue Silence, écrit par Jean-Pierre Lepri:

 

Un article paru sur le blog Ressources pour s’amuser ensemble, écrit par Stéphanie Boudaille-Lorin

Un article paru sur le blig de l’école démocratique de Corse

– Une article écrit sur le site de la revue éducateur: J’éduque donc je lis

– Un chapitre du livre Les Pédagogies alternatives pour les Nuls, écrit par Catherine Piraud-Rouet, intitulé « Hors programme préétabli: le unschooling » cite et s’appui sur mon ouvrage.

– Une revue de lecture est parue dans le magazine CollaborativeEducation, écrit par Bernadette Nozarian (document à venir)

Publicités